21/02/2007

Ca sent la trouille

Ségolène Royal demande à Bayrou "une clarification"

La candidate socialiste Ségolène Royal a demandé mercredi à François Bayrou "une clarification", en soulignant que le candidat UDF, qui se dit "ni de droite ni de gauche", vote avec la droite dans les collectivités territoriales. "J'aimerais bien que les élus de l'UDF viennent m'aider pour servir l'intérêt général de la région", a déclaré sur France Info la présidente de la région Poitou-Charentes. "François Bayrou dit qu'il n'est ni de droite, ni de gauche, je respecte cette position (...) Mais je regarde ce qui se passe dans les collectivités territoriales (...) la réalité des choses", a-t-elle dit.

Or, selon elle, "dans les communes, les départements, les régions, jamais les élus de l'UDF ne viennent conforter des majorités de gauche, même lorsque les décisions prises sont bonnes pour l'avenir des territoires, sont intelligentes". François Bayrou fait campagne sur le thème d'une remise en cause des clivages droite-gauche et n'a pas exclu, s'il était élu, de nommer un Premier ministre de gauche. Mardi à Rennes, Ségolène Royal a accusé implicitement le candidat de l'UDF François Bayrou, de vouloir "brouiller les cartes" de l'élection présidentielle, affirmant que "seule l'union des forces de progrès peut permettre de battre la droite".

"Il faut gagner, et gagner dans la clarté commence par la reconnaissance des identités politiques", a déclaré Mme Royal devant plus de 10.000 personnes (18.000 selon les organisateurs). "Il ne faut pas dissimuler d'où l'on vient", a-t-elle ajouté. Elle a souligné qu'il n'y avait de son côté "aucune ambiguïté" car elle est une "élue socialiste depuis quatre mandats" et à la tête d'une région "au nom d'une majorité réunissant toute la gauche".

"Telle est ma stratégie, l'union des forces de progrès seule permet de battre la droite", a-t-elle affirmé. La candidate du PS a assuré que "ceux qui se disent ni de droite ni de gauche" ont "toujours fini par tomber du même côté", sans toutefois nommer François Bayrou. Elle s'en est prise à ceux qui "cherchent à brouiller les cartes" alors qu'ils sont "comptables du bilan". "Il est temps de faire cesser cette confusion molle et de mettre la vérité devant. La vérité, c'est d'abord la politique par la preuve", a conclu sur ce point Ségolène Royal.
 
Bon , apparemment Marie-Ségolène a compris qui était son adversaire au premier tour, c'est le métier qui rentre .
 
A plus, c'est celà oui .

11:00 Écrit par 0 dans Général | Lien permanent | Commentaires (71) |  Facebook |

16/02/2007

Viva la Colza

François Bayrou est convaincu qu'il sera élu président de la République
[ 16/02/07 ]

Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Retour à la page précedente
Imprimer l'article
Lire cet article au format PDF
Tous nos fils RSS
Envoyer à un ami
R?agir ? cet article

Invité hier soir de l'émission « A vous de juger » sur France 2, le président de l'UDF, François Bayrou, s'est dit convaincu d'être élu, le 6 mai, à la présidence de la République. « Oui je crois que je serai élu président de la République », a-t-il déclaré, en estimant que les Français avaient « besoin de sortir de ce choix établi à l'avance » entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal. Il a qualifié le programme de la candidate socialiste de « catalogue de promesses ». A cet égard, le candidat centriste a chiffré son projet à « 20 milliards d'euros à peu près », un coût qu'il a jugé « entièrement équilibré par des économies ». Il doit présenter dans les premiers jours de mars l'intégralité de son programme et de son financement. Hier soir, François Bayrou s'est engagé à « faire la réforme des retraites et à la soumettre à référendum ». « La réforme des retraites sera obligatoire quel que soit celui qui sera élu, et ceux qui ne le disent pas mentent », a lancé le candidat centriste. Il a par ailleurs indiqué que sa première réforme serait la mise en oeuvre d'un plan de lutte contre l'exclusion.

 

Tant qu'à faire, allez

à plus, c'est celà oui .

14:26 Écrit par 0 dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |