14/12/2006

België barst pschit

Comme tout le monde hier soir je me suis fait bluffer par la RTBF , non seulement par le propos de ce splendide coup mais aussi par le culot de ce grand reportage de politique-fiction .

 

Rien qu'à voir la réaction de la plupart des quotidiens et des politiciens , on peut se rendre compte de la pertinence de cette émission . Ils se disent scandalisés que la RTBF s'est décridibilisée . Je suppose que pour eux cette institution publique se crédibilise en diffusant Derrick, Les feux de l'Amour ou Commissaire Moulin .

 

 Bon , bien sûr au départ quand on prend ce reportage en route , on le prend aussi dans les dents et c'est réellement très violent . Au total, c'est dérangeant et ça gratte là où ça fait (ou peut faire) mal . Quel grand moment , peut-être le plus grand depuis Orson Wells et ses martiens . Grand bravo à la RTBF .

 

Maintenant je vais vous expliquer pourquoi j'ai adoré cette initiative . Les raisons sont diverses et d'ordre très différentes . La première de ces raisons c'est que les gens se sont éveillés et se sont parlés , qui n'a pas reçu d'appels téléphoniques hier soir ? Qui n'a pas téléphoné à des parents ou des amis pour savoir si c'était du lard ou du cochon ?

 

La deuxième raison , en corollaire , les gens ont réfléchi grâce à la télévision , se sont posés des questions et ont ,même peu ou prou, exercé leur sens critique . Même ceux qui ont le moins marché dans le coup , même ceux qui se disent les plus lucides (suivez mon regard vers celui qui se prend pour l'archétype de celui à qui on ne la fait pas) se sont rendus compte que les médias et en particulier la télévision sont des leviers importantissimes de notre société et qu'ils nous amenaient exactement où ils le voulaient . Ce qui est dérangeant pour moi c'est où ils nous amènent la plupart du temps, pas hier soir .

 

Cette émission à prouvé également son apport salutaire par la réaction des politiciens et des "journalistes" ; les premiers paniqués à l'idée de voir les gens se sentir réellement concernés par la politique , les seconds paniqués par l'idée de voir ces mêmes gens demander un peu de vraies informations et de se voir obligés de se réveiller de leur paresse intellectuelle si confortable .

 

Pour les réactions politiques les nominés pour l'Oscar de la grande panique sont celles d'Yves Leterme (comme par hasard) qui y voit une volonté politique et une caricature des revendications flamandes (comme si lui n'était pas une caricature), de Fatima Lanaan (vous savez l'alibi communautaire du gouvernement wallon) qui convoque l'administrateur général de la RTBF sur le ton de "mais pour qui vous prenez-vous , prendre les gens pour des citoyens c'est un scandale" et du voyou Uyttendaele qui demande des excuses à la RTBF . Bref quand on examine ces pedigrees preuve est faite par l'(les)absurde(s) que cette émission était salutaire .

 

Merci encore à la RTBF , allez à plus,

 

C'est celà oui .

10:42 Écrit par 0 dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

les gens ont réfléchi grâce à la télévision ? c'est nouveau ça ?
Plus manipulatrices que RTBF/RTL et pratique de la langue de bois, désinformation, etc ...yapas. Les réflexions, les gens s'en font depuis longtemps... mais que nous propose-t-on ? A quand une politique saine ??

Écrit par : vanille | 14/12/2006

docu-fiction rtbf Une émission salutaire pour réveiller la population et lui faire saisir l'ampleur du problème...côté flamand, et par les réactions du monde politique l'ampleur de la dissimulation ou du rêve [ils planent au-dessus de leurs pompes] mais très risquée, un seul incident grave et on ne savait pas où on allait.

Écrit par : dethier | 14/12/2006

@vanille apparemment quand ils font autre chose que de la langue de bois certains n'acceptent pas , surtout ne pas les sortir des sentiers battus et des faits divers .

Écrit par : jean | 14/12/2006

je doute que cet électro-choc (mais pourquoi pas ?) change quelque chose ... j'ai lu quelque part que les Wallons sont des veaux

Écrit par : vanille | 15/12/2006

Les commentaires sont fermés.