27/06/2005

à gauche 'auche

C'est de nouveau le branle-bas de combat chez nos voisins d'Outre-Quiévrain, en cause le tour de table organisé par le 1er De Villepin . Tour de table organisé en vue d'une concertation sur l'Europe .
 
Force est de constater que ce tour de table était un peu 360° pour certains . En effet, le nouveau Raffarin a convié le Front National brisant ainsi de facto 10 ans d'évitation du FN à Matignon .
 
Inutile de vous dire que les réactions ont été nombreuses et bruyantes . Pour ma part, j'estime qu'il ne faut pas discuter avec des gens qui ont comme valeur l'exclusion de l'autre uniquement de par son origine ; mais il est quand même pour le moins délicat en démocratie de faire comme si de 15 à 20 % de la population n'existait pas .
 
Evidemment, cette invitation à Matignon de représentants du 3eme parti de France (je sais ça fait peur mais c'est pire en Flandres) a provoqué une levée de boucliers .
 
Celle de Marie-George Buffet d'abord a décidé de venir faire part de sa colère quant à la décision d'inviter les représentants d'un parti qui compte à peine 4 fois autant d'électeurs que le sien .
 
Je n'ai pas entendu la réaction des partis d'extrême-gauche qui de toutes façons avaient déjà décliné l'invitation consultative de De Villepin .
 
Quant au PS, ses dirigeants ont sauté sur l'occasion pour refuser d'aller à Matignon . On peut les comprendre . Cette rebufade leur permet de ne pas mettre au grand jour les dissensions qui taraudent le parti de Hollande,... En effet, actuellement qui peux dire qu'il représente les militants PS ? Sauter sur l'occasion a donc été la bonne aubaine .
 
Mon avis est que c'est encore remake de "tempête dans un verre d'eau" . Imaginez que Le Pen n'a même pas daigné écourter ses vacances pour se rendre chez le grand sorcier gris, et ce malgré la présence assurée de caméras, c'est vous dire l'importance de cette réunion .
 
En conclusion, un membre du FN déclarait que la gauche française était la plus bête du monde, moi je pose la question, la classe politique française n'est-elle pas la plus bête du monde ?
 
A plus, c'est celà oui .

21:55 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (34) |  Facebook |

22/06/2005

le plein svp

Le barril de pétrole à 60 dollars, c'est pour demain . J'en connais quelques uns qui se frottent les mains (Total, Exxon, Shell,...) aujourd'hui . J'imagine que beaucoup se frotteront les mains plus tard, cet hiver quand ils auront froid .
 
Le prix si élevé du brent, est une aubaine pour les gros groupes pétroliers, de un ils se remplissent les poches comme des sauvages, de deux ce cours si haut va leur permettre d'aller exploiter des régions jugées non-rentables et donc assurer leur pérénité pour les siècles des siècles, amen ; et enfin ils peuvent développer des techniques visant à mieux exploiter les gisements déjà utilisés et donc la rentabilité de ceux-ci . Bref, la bonne affaire dans toute sa splendeur .
 
Autre grand bénéficiaire dans l'histoire ? Je ne vous le dis pas, je vous réserve la surprise dans les prochains jours chez votre pompiste (ce n'est pas lui le gagnant) .
 
Pauvres de nous, non ? Ben essayons de voir le coté 1/10eme plein que le coté 9/10eme vide .
 
Les gisements qui ne sont pas encore exploités faute de rentabilité, échappent pour la majorité d'entre eux aux pays de l'OPEP . Première bonne nouvelle .
 
Deuxième bonne nouvelle, c'est que j'attends la prochaine élection présidentielle en France et je vais vendre des avions renifleurs (pas à Chichi, il se douterait de quelque chose) . Si quelqu'un a le n° de Sarkozy, Besancenot ou DSK je lui promets 1% des bénéfices nets .
 
Troisième bonne nouvelle, c'est qu'avec le pétrole à ce prix là, on va être de plus en plus nombreux à choisir d'autres énergies pour rouler ou nous chauffer . Du coup, moins de pollution et moins de pognon pour les ricains et les enturbannés qui nous tiennent par les couilles . Si pour une fois, le bon exemple peut venir d'en bas... 
 
A plus, c'est celà oui .
 
 

23:44 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (59) |  Facebook |

17/06/2005

Hmongs

Ce soir, sur France2, je tombe par hasard sur "Envoyé Spécial" . Un des reportages est consacrés aux rebelles Hmongs du Laos . Au quoi, me direz-vous ? C'est en tous cas la réflexion que je me suis faite . 
 
Mon propos ici, n'est évidemment pas de me faire le grand sauveur de la cause Hmong . Mon intention est de me livrer à un petit jeu à la mode : savoir pourquoi la cause Hmong se mèle au bruit assourdissant des médias . Pourquoi parle-t-on d'eux ?
 
Qui sont les Hmongs ? Il s'agit d'une ethnie dont le sens politique est assez foireuse . Après avoir soutenus les français en Indochine, ils se sont ensuite rangés aux côtés des Américains lors de la guerre du Vietnam . Depuis, ces gens fuient la société de Vientiane, sous les fallacieux prétextes d'une peur de représailles et de fuir un régime purement démocratique (la preuve le Laos se nomme en réalité République populaire démocratique lao) .
 
Régulièrement affamés et traqués par les armées Vietnamiennes et Laossiennes, ils sont armés de fusils dignes des plus mauvaises brocantes . Refusant de reconnaître la supériorité du système politique local, ils refusent les chemins de la culture et du savoir (ils n'ont pas de maisons, les enfants sont analphabètes à 100% et ils sont incapables de former un seul médecin) .
 
Il est inutile de préciser que les français comme les américains donnent rarement de leurs nouvelles .
 
Les Hmongs situés, voyons maintenant pourquoi les médias de grande propagande parlent d'eux . Mais avant de savoir pourquoi, voyons qui parle d'eux .
 
Finalement pas grand monde, j'ai fait un petit décompte chez les médias "complices du pouvoir" : Le Monde : 1 article de 15-20 lignes daté de juin 2005 .
                Libération : 10 articles en 2003, non-consacrés aux Hmonghs mais bien portant sur l'enlèvement de deux journalistes (c'est une habitude à Libé ?) .
 
Bref, on ne peut pas dire que les Hmongs soient super-médiatisés dans la presse traditionnelle, ils existent mais vraiment c'est tout  . C'est donc dans la presse dite agitatrice ou alternative que je vais trouver des défenseurs de ce peuple opprimé .
 
Appliquons la même méthode à cette presse éprise des droits de l'homme : L'humanité 20 articles sous le mot Laos aucun ne mentionne le mot Hmong .
Acrimed : 0 article lié au mot Hmong(s) .
Le Monde Diplomatique : nada itou .
 
Là, je me dis : les Hmongs ont été abandonné par les Américains, ça c'est pour Chomsky . Je me rends sur ZNet Blogs, je tappe le mot Laos sur le moteur de recherche et là sur 6 articles écrits depuis 1 an, 3 le sont par Chomsky . Je remplace Laos par Hmong(s) et là...rien, les Hmongs peuvent donc être punis en paix, sans même que leur nom soit cité par le chantre de la justice mondiale .
 
Je suppose que la presse dite "à gauche" préfère se bander les yeux plutôt que de reconnaître une atrocité commise par un régime qui se réclame des mêmes opinions qu'elle, du moins tant qu'on ne lui agite pas la merde sous le nez . La remarque vaut également pour les intellectuels brillants .
 
En conclusion, je dirais que, qu'elle soit complice du pouvoir, alternative, underground ou que sais-je, la presse a un côté partisan qui insulte l'intelligence de son auditoire .
 
Moi, pour une fois je suis content d'avoir regardé où on m'a dit de regarder .
 
A plus, c'est celà oui .

00:20 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (61) |  Facebook |

15/06/2005

morts les enfants

Beslan ou les enfants oubliés, alors que le drame du 11 septembre est encore dans toute les mémoires, les enfants sacrifiés de Beslan disparaissent assez rapidement de la mémoire collective .
 
Mon propos aujourd'hui n'est pas d'analyser la notion de mémoire sélective, mais de parler du fameux crime contre l'humanité . Pour moi, c'est très clair, tout qui délibérément cible un enfant afin de faire connaître sa cause commet un crime contre l'humanité . Bien sûr, il est toujours possible et indispensable d'analyser ce qui pousse des hommes à passer de l'autre coté du miroir ; bien sûr il faut lutter avec les armes de la démocratie pour éradiquer les causes de ce qui fabrique les terroristes . Mais analyser, c'est bien différent de comprendre et à fortiori d'excuser ou donner une once de légitimité à un tel acte . Pour aller plus loin, je pense que tout qui veut excuser d'une manière ou d'une autre un tel acte commet également un crime contre l'humanité .
 
A Beslan, des enfants sans défense ont été pris pour cible, enlevés, exhibés, humiliés, transformés en instruments de propagande. Car si les populations civiles sont, depuis longtemps déjà, des cibles privilégiées pour les belligérants ; désormais elles sont utilisées, avant d’être sacrifiées, pour marquer au fer rouge les opinions publiques. En effet, les images sont la principale arme choisie par la partie militairement la plus faible pour traumatiser le camp adverse. Ces groupes armés n’ont pas seulement commis des violations du droit international (et pour moi au moins un crime contre l'humanité), ils ont démontré qu’ils avaient compris qu’une guerre se mène désormais aussi par écrans de télévisions interposés.Contrecarrant le phénomène de banalisation des attentats - en Israël, en Irak, en Afghanistan etc. -, ils ont imaginé une dramaturgie au suspense et à l’effet médiatique garantis.
 
Bien sûr, une réponse exclusivement militaire - celle que semblent privilégier Messieurs Bush et Poutine - à cette insensée escalade sur l’échelle de la terreur est vouée à l’échec car, à ce jeu, la partie la plus faible trouvera toujours le moyen d’imaginer, dans un monde dominé par les images, de nouveaux scénarios qui touchent là où ça fait le plus mal. Et donc d'encourager le phénomène plutôt que l'éradiquer .
 
Tout celà n'empêche que tout être humain qui s'en prend à un enfant afin de faire passer un "message" ou pour un but politique quelconque commet un crime pire qu'un crime contre l'humanité, un crime contre l'enfance . A partir de là, tout dédouanement est impossible voire même complice .
 
Je n'oublie ici aucun enfant dont la mort a été légitimé par une cause car par définition cette cause devient une infamie .
 
A plus, c'est celà oui .
 

11:16 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

14/06/2005

fais dodo

Aujourd'hui à la Une des gazettes, une photo de Michaël Jackson avec en gros titre "acquitté" . Une telle unanimité pour un fait divers on avait plus connu ça depuis très longtemps .
 
Jackson coupable ou innocent ? Un jury populaire, composé de gens comme lui (en majorité femmes blanches), a décidé qu'il était innocent . Prenons acte . Jackson a été accusé à grand bruit et est innocenté dans un brouhaha assourdissant relayé à coup de gros titres par les médias du monde entier .
 
En bref, la faute est réparée ; par contre les nombreuses personnes qui, depuis qu'une espèce de paranoia aigue se soit emparée des gens, ici en Belgique et en France ont été accusé de ce crime odieux à grand renfort de publicité, qui au bout du compte ont été entièrement blanchi, n'ont eu droit qu'à de rares entrefilets pour annoncer leur innoncence . Evidemment très peu d'entre eux avaient un cd à sortir dans l'année .
 
Ce genre de fait divers, mélant people-sordide est une aubaine pour tous les journaux médiocres . Les journaux dits "propres" peuvent se mettre au niveau des journaux "poubelles" qu'ils détestent en façade et jalousent en privé . La couverture de "l'évènement" ne demande aucune qualité journalistique ou rédactionnelle particulière . De plus, la vente des torchons se voit largement facilitée par le fait que si les gens hésite à acheter "Ici-P...", acheter un quotidien même si il est aussi ordurier se fait plus facilement .
 
Ce genre de battage autour d'une histoire finalement aussi inintéressante sur le fond, arrange également ceux qui dans le même temps là peuvent prendre toutes les décisions qu'ils veulent, commettre des exactions sans nom, pendant ce temps le peuple a la tête dans le cul (de Jackson) . En bref, tout le mondes content, sauf moi .
 
A plus, c'est celà oui .

10:22 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/06/2005

money money money

Florence Aubenas est libre, c'est un merveilleuse nouvelle . Toute la France se réjouit, c'est la fête dans les rues, ben non pas du tout c'est LA polémique .
 
Apparemment une rançon aurait été versée pour permettre la double libération (ils ont aussi laché Hussein) des otages . Stupeur dans les rangs des polémistes de tous poils avec une question à la clef : fallait-il accepter cette demande ?
 
Eh bien, à mon avis la réponse est oui...et non .
 
Oui, parcequ'une vie, même d'une amie de Serge July, n'a pas de prix, et que pour sauver les otages il fallait tout faire . Entre parenthèse, nous remarquerons que la cause sacrée défendue par les ravissseurs prend la forme d'un billet vert petite coupure sans numéros consécutifs . Ce n'est pas un repproche, juste un constat . Si pour 15 millions de dollars, je dois planquer Colombani et Ramonet dans ma cave pendant 157 jours, je n'hésite pas, je le fais mais je ne me retranche pas derrière une fausse cause .
 
Non, il ne fallait pas accepter parceque c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres . Comment concilier le fait d'accéder à une demande de ravisseurs et empêcher que l'on prenne les journalistes pour des dollars sur pattes ? Vaste débat .
 
Je crois qu'il n'existe pas de réponse tranchée par rapport à la gestion des enlèvements crapuleux (par définition), alors réjouissons-nous pour deux vies sauvées, pleurons sur celles perdues .
 
A plus, c'est celà oui .

11:17 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/06/2005

un café et un croissant

Hier soir, sur France2 "100 minutes pour convaincre" . Pour cause de "pas le temps j'ai du boulot dans le jardin", je n'ai pas tout vu ; je suis arrivé à la toute fin de la prestation de Madame Buffet , et surtout pour l'arrivée de De Villiers . Après, j'ai plus pu regarder je vomissais tellement ce Nazi m'a dégouté .
 
Sa haine du Turc est absolument ahurissante, démoniaque . Le reste de son discours souverainiste a fini de m'achever . Et son petit coté "vous voyez Monsieur l'Espagnol que la France peut s'entendre avec vous" . Hey Connard l'Europe ce n'est pas la France qui doit s'entendre avec 24 pays mais 25 pays qui doivent cohabiter et exister ensemble !
 
Pour en revenir à la Turquie, fermer la porte aux négociations est une honte ! Ne fut-ce que pour le peuple Turc et la minorité Kurde . C'est en effet en matière de droits de l'homme que l'Europe réclame le plus de chose à la Turquie pour son entrée . Et cette entrée ne se fera qu'avec une protection réelle des minorités et donc des Kurdes .
 
C'est aussi l'occasion, de ne pas batir un mur contre l'Islam, de prouver que l'on peut vivre avec lui, quand il respecte certaines valeurs qui nous sont chères (séparation des pouvoirs, égalité homme-femme,...) . Et donc, de combattre le "terrorisme" et "l'intégrisme islamique" non pas avec des fusils mais avec la politique d'intégration européenne . C'est donc protéger nos enfants .
 
Moi, ce qui me chie c'est que des gens ont voté "non" à l'Europe parcequ'ils ont écouté ce danger public . C'est tellement facile de faire peur aux gens !
 
Alors, Monsieur DeVilliers, ta gueule, casse-toi, fais pousser ta moustache en Vendée et va te faire enculer .
 
A plus, c'est celà oui .

11:05 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |